Pose de la première pierre des Bureaux de titres immobiliers et cadastres territoriaux de Rutshuru et de Masisi

Goma, le 6 Décembre 2017 (union-europeenne.caritasgoma.org) – Mettre en place des conditions adéquates pour favoriser le retour des déplacés et réfugiés constitue une des pistes de solution aux causes des conflits. Construire ces édifices est un grand pas dans la sécurisation des documents fonciers et la collaboration du projet avec les services du cadastre.

Les cérémonies relatives à la pose de la première pierre pour la construction des bureaux de titres immobiliers et du cadastre ont été présidées par le Ministre Provincial des Affaires Foncières, Carly Nzanzu  Kasivita, au côté d’une équipe de Caritas Goma.

D’abord à Rutshuru, en date du 4/09/2017, en présence de l’Administrateur dudit territoire, du conservateur des titres immobiliers et de différents notables de la chefferie de Bwisha. Ensuite, à Sake, en date du 02/10/2017 dans le groupement de Kamuronza en territoire de Masisi.

Dans son mot de circonstance, le Ministre Provincial des affaires foncières a tenu à remercier Caritas Goma pour son implication dans la recherche des solutions en matière des conflits fonciers et a promis son accompagnement pour l’aboutissement heureux du Projet Sécurisation de terres.

‘’La construction de ces bureaux va contribuer à réduire les tensions qui règnent dans ce domaine’’, a déclaré le Ministre. Il a aussi insisté sur la numérisation des titres immobiliers comme solution aux conflits fonciers dans le diocèse de Goma.

Bureau de Rutshuru

Accompagné par le Professeur Gabriel Habimana, Coordinateur du projet à la Caritas Goma, ce dernier a insisté sur le partenariat qui doit être renforcé et l’appui des services de titres fonciers pour la sécurisation des terres dans le diocèse de Goma.

Dans son discours de circonstance, le Conservateur des titres Immobiliers de Rutshuru, Birate Nzeza a quant à lui  indiqué que la joie était immense pour les agents de son service qui attendaient impatiemment la concrétisation de la promesse faite par Caritas Goma de construire un bureau des titres fonciers.

A Walikale (environs 234 Km de Goma sur voie routière), les travaux ont également commencé, sans toutes fois la cérémonie officielle de la pose de la première pierre. Et une partie du territoire de  Kalehe se trouvant dans le diocèse de Goma, où, les travaux tardent à commencer car le terrain où doit être érigé le bâtiment du cadastre n’as pas encore été rendu disponible.

Outre les travaux de construction des bureaux des cadastres territoriaux, le travail de sécurisation des terres à titre exclusif a déjà commencé. Le secteur-chefferie de Katoyi a été pris comme ‘’zone test’’ et 51 concessions ont été mesurées et bornées.

Bureau de Sake

Financé par l’Union européenne et exécuté par Caritas Goma, le projet fonde toute intervention sur l’analyse en profondeur des dynamiques locales des conflits fonciers par la sécurisation foncière, en faisant de la terre une ‘’unité de production et non pas une source de conflit’’. Le projet vise aussi à promouvoir le dialogue continu et la cohésion social entre  les communautés de la région pour encourager le retour des réfugiés et déplacés dans leurs milieux d’origine.

 

Lydie Waridi Kone

Cellule de Communication

Laisser un commentaire